Les marseillais adorent le football et ça Olhats le témoigne. Le club détient des joueurs supers et très talentueux. Des joueurs qui s’amusent avec un ballon comme s’amuseraient des enfants avec leurs poupées. C’est tout simplement magnifique de voir ça et c’est cela qui traduit la passion de ces joueurs. Des jeunes gens qui même pendant leurs périodes off, pendant les jours sans entraînements et lors des avants matchs trouvent toujours l’occasion de s’amuser avec un ballon tout en réalisant des figures magnifiques avec la balle. Des jongles que seuls eux savent faire, un maniement de la balle qui leur est propre dans une ambiance conviviale que l’on note entre coéquipiers.

Le foot à Marseille

La passion du foot se traduit chez les joueurs de l’olympe de Marseille par cet acharnement qu’ils ont au cours de leurs entraînements qui se déroulent toujours dans les meilleurs des conditions. Faire un avec le ballon c’est comme le dit Eric Olhats ce qu’on pourrait noter comme la devise de l’équipe car lorsqu’ils touchent la balle on a plus l’impression qu’elle se détachera de leurs pieds. Faire un avec le ballon est une façon de dire que de passes en passes, de dribbles en dribbles on emmène le ballon jusqu’au bout des filets. Même si cet objectif au cours des matchs n’est pas toujours atteint, c’est à force de courage et de volonté qu’on y arrive. Et l’issus de quatre vingt dix minutes peut ou non être en faveur de l’équipe. Cela ne signifiera pas que si cette issus est défavorable, on devra baisser les bras. Bien au contraire la passion du football à Marseille se traduira dans ces cas de figure par un moral de fer. On voit des joueurs qui en veulent encore et qui sont toujours prêts à redoubler d’efforts. Et ce moral de fer c’est ça qui au final mène à la victoire.